Blog

 

8 mars, journée des droits des femmes.

L’occasion de se souvenir que des inégalités sont toujours présentes, en Suisse aussi. En particulier, l’inégalité salariale entre hommes et femmes. Mon engagement se poursuit. Après avoir déposé des interpellations au Conseil national, je soutiens les propositions de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga pour un contrôle des entreprises de plus de 50 employés. Près de 19% d’écart salarial, c’est beaucoup trop !

 

28 février, un magnifique dimanche de votation ! Le PLR suivi sur toute la ligne…

- Près de 60% de NON à l’initiative UDC dite de mise en œuvre. Ce sursaut citoyen est réjouissant pour la défense de nos valeurs suisses et pour l’avenir. Et ce d’autant plus que la mobilisation des jeunes a été forte, en particulier sur les réseaux sociaux.
- Deuxième source de satisfaction, le NON à l’initiative PDC. Cette victoire acquise sur le fil ouvre la voie à l’imposition individuelle, plus adaptée à notre temps et à toutes les formes de famille.

Le débat entre présidences des grands partis sur Forum, le 28 février 2016.

Ecouter
 
 

Voter NON à l’initiative de « mise en oeuvre », c’est voter pour le renvoi des criminels étrangers dès demain!

Nul doute que le texte adopté par le Parlement respecte la volonté du peuple. Oui, les criminels étrangers seront systématiquement expulsés. Pas besoin d’une nouvelle initiative pour cela. Pour lire l’intégralité de mon billet dans 24heures, cliquez ci-dessous.

Publié dans la rubrique « L’invité », le 15 février 2016.

Lire plus

 

 

Les 3 raisons de voter NON à l’initiative PDC

• L’équité fiscale, quel que soit le type de famille (mariés, concubins, monoparentale, recomposée), doit passer par l’imposition individuelle. Une façon aussi de s’adapter à notre temps !
• L’initiative PDC profiterait avant tout au 5% des couples mariés les plus riches.
• L’initiative est trompeuse, elle ne change pas la situation des retraités mariés qui recevraient toujours une rente de 150%. Mais introduit une conséquence négative : la perte de la rente de veuf ou veuve.
 
Le débat d’Infrarouge, le 10 février 2016.

Regarder Infrarouge

 

 

«Le Conseil fédéral peut revoir les tarifs médicaux»

Santé Isabelle Moret, vice-présidente du Parti libéral-radical, relativise l’abandon du moratoire sur l’ouverture de cabinets de médecins. La maîtrise des coûts passe en priorité par une révision profonde des tarifs.

Interview publiée dans 24heures, le 5 janvier 2016.

Lire plus

 

 

Maîtriser l’immigration tout en préservant les bilatérales !

Traquer les abus de la libre circulation, limiter l’immigration des pays hors de l’UE, accélérer les procédures d’asile et soutenir le marché de l’emploi, ce sont pour moi les clés de l’immigration maîtrisée souhaitée par le peuple. Et cela est réalisable sans mettre en péril les bilatérales!

Publié dans la rubrique « L’invité » du 24heures, le 1er juillet 2015.

Lire plus

 

 

La prospérité suisse est en danger : défendre les emplois et le pouvoir d’achat.

Le thème de ma campagne aux éléctions fédérales de cet automne : l’emploi. Créer des places de travail, renforcer les entreprises, investir dans la formation et soutenir l’innovation, c’est essentiel en cette période de crise du franc fort.
 

Lire plus
 

 

Isabelle Moret a fait de son studio une salle de jeux pour ses enfants

La conseillère nationale radicale s’est loué un pied-à-terre à Berne pour concilier travail au Parlement, allaitement du tout-petit et lecture avec sa fille de 5 ans. Entre les BD, les langes et les séances, elle est la «Wonder Woman» de la Coupole!

Par Anne-Catherine Renaud, LeMatinDimanche, 26 juin 2011.

Lire plus

 

 

Au revoir centrales, bonjour énergies renouvelables !

Pour la sortie du nucléaire ! Car un avenir sans risque d’accident, c’est ce que je souhaite pour mes enfants. Voilà pourquoi je soutiens la décision du conseil fédéral : un signal fort pour la population, les acteurs de l’électricité et les investisseurs dans les énergies renouvelables. Reste à garantir l’approvisionnement à un coût raisonnable pour les ménages et les entreprises.

Publié dans la rubrique « Invité » du 24heures, le 17 juin 2011

Lire plus

 

 

Envoyer à un ami
suivez moi sur twitter suivez moi sur Twitter suivez moi sur RSS