Logement

Qui n’a pas épluché les petites annonces en rêvant du logement idéal pour entendre comme une ritournelle que l’objet convoité était d’ores et déjà attribué ? Avec un taux de vacances de 0,5% dans le canton de Vaud, la crise du logement est au cœur des préoccupations, et restera d’actualité puisque 300’000 habitants supplémentaires sont attendus à l’horizon 2040.

Agir est donc essentiel pour garantir, à l’avenir, un toit à chacun. Voilà pourquoi je suis pour la création d’incubateurs de logements, la densification des villes, encourager l’accès à la propriété, la construction d’écoquartiers et de logements à prix abordables.

Un engagement que je mène d’ailleurs depuis plusieurs années en tant qu’administratrice des Retraites Populaires, une caisse de pension mutuelle qui gère, à des loyers raisonnables, 6% du parc immobilier vaudois.

Nos actions politiques :

  • L’augmentation de la surface constructible pour les projets écologiques.
  • La revalorisation de nombreuses friches industrielles, initiée par les élus communaux PLR.
  • Encourager l’accès à la propriété pour le plus grand nombre. Comment ? En soutenant l’initiative pour des incitations fiscales à l’épargne-logement.
  • Favoriser les travaux de rénovation à but d’économies d’énergie en s’engageant pour des incitations fiscales.

A l’avenir, je suis pour :

  • Développer des incubateurs de logements. Objectif : inciter les propriétaires à construire des appartements pour la location.
  • Densifier les centres urbains en rehaussant les immeubles et en augmentant la surface constructible par parcelle.
  • Créer des pôles d’habitation. A la clé, des procédures accélérées pour construire des logements et des petits commerces.
  • Améliorer les infrastructures urbaines.
  • Développer des écoquartiers en optimisant l’utilisation du sol.
Envoyer à un ami

 

suivez moi sur twitter suivez moi sur Twitter suivez moi sur RSS