Famille

Concilier travail et famille: un véritable parcours d’obstacles ! Voilà pourquoi ce thème est au cœur de mon engagement politique. Dans le canton de Vaud, je suis à l’origine, avec Doris Cohen-Dumani, de la fondation de l’accueil de jour des enfants. Objectifs: favoriser la création de places d’accueil et faire participer financièrement les entreprises.

A Berne, je me suis engagée pour l’introduction de déductions fiscales pour frais de garde au niveau fédéral, et ce à hauteur de 10’000 francs par an et par enfant. Corollaire: le canton de Vaud a pu augmenter sa déduction à 7’000 francs par enfant dès la déclaration 2011, soit deux fois plus qu’aujourd’hui.

L’horaire continu à l’école et l’accueil parascolaire des écoliers dans tout le canton sont le troisième grand chantier pour concilier plus aisément travail et famille. C’est d’ailleurs l’objectif de l’initiative lancée par le PLR et plébiscitée par plus de 70% des Vaudois en 2009 déjà. Il est grand temps qu’elle soit mise en application: pour le bien-être des familles!

Nos actions politiques:

  • L’introduction de déductions fiscales pour frais de garde au niveau fédéral : 10’000 francs par an et par enfant.
  • Promouvoir la création de places d’accueil. Au Parlement, j’ai voté pour l’aide fédérale de 120 millions sur 4 ans.
  • La mise sur pied de la fondation vaudoise pour l’accueil de jour des enfants.
  • Des réductions d’impôts pour les familles, acceptées par plus des 2/3 des Vaudois en votation populaire.
  • « Pour l’horaire continu à l’école et l’accueil parascolaire dans tout le canton »: une initiative lancée par le PLR et plébiscitée, en 2009, par plus de 70% des Vaudois.

 A l’avenir, je suis pour:

  • Augmenter à 24’000 francs par an les déductions fiscales pour frais de garde.
  • Alléger la fiscalité des familles, et ce que l’un des parents choisisse de rester à la maison, ou non.
  • Inciter les entreprises étrangères qui souhaitent s’établir dans le canton à prévoir une crèche dans leurs locaux.
  • La possibilité pour tous d’accéder au 3ème piller et de se constituer une retraite, y compris les femmes qui ne travaillent pas.
Envoyer à un ami

 

suivez moi sur twitter suivez moi sur Twitter suivez moi sur RSS